nlphotographie

Laurence Lavollée vit et travaille à Limoges, capitale de la porcelaine et des arts du feu.

Elle s’exprime, de façon artistique, à travers divers medium : peinture, dessin, pastel, sculpture sur bois, pierre et porcelaine, ou encore design d’objets en porcelaine. Tous ces domaines interagissent et se nourrissent les uns, les autres. Son moyen d’expression privilégié est la porcelaine qu’elle a appris à façonner durant ses études. 

Laurence rejoint le collectif de créateurs Esprit Porcelaine en 2015. Ce groupement d’artistes offre une fabuleuse émulation créative et tire la porcelaine de Limoges vers une dynamique artistique contemporaine forte.

Elle travaille la porcelaine de Limoges de façon très sculpturale, elle aime repousser ses limites techniques, envisager l’inenvisageable et jouer avec l’illusion qu’elle peut être un matériau souple.

Dans les formes qu’elle crée, elle est à la recherche de l’innovation, de l’excellence et de l’audace. Elle aime les défis, ceux qu’on lui propose et ceux qu’elle s’impose.

La plupart de ses créations exploitent des lignes aux allures féminines. Elle souhaite conférer à cette majestueuse dame blanche qu’est la porcelaine, toute son élégance et sa grâce. Laurence a particulièrement à cœur de l’amener vers la souplesse et la sensualité, d’attribuer un maximum d’élasticité et de plasticité à ce noble matériau dont le caractère, si capricieux et si fragile avant cuisson, devient si somptueux et si dur après avoir subi l’épreuve du feu. Elle aime aussi jouer avec les effets de matières et de gravure, et exploiter la translucidité de la porcelaine avec des apports de lumière.

 

Le projet Le corps sait pour le Concours international de création en porcelaine de la ville de Limoges 2015-2016.

Pour ce concours sur la thématique de la mode, Laurence a imaginé le titre Le corps sait pour illustrer son projet audacieux de réaliser un corset. En résidence d’artistes au sein de la manufacture La Seynie, LS Art et Création à Saint-Yrieix-la-Perche (Haute Vienne), elle a pu faire des expérimentations, et développer des techniques personnelles afin de répondre à ses attentes artistiques. A savoir, une épaisseur de porcelaine très fine (2 mm), pour exploiter la translucidité et le raffinement qui la caractérisent et un travail de recherche pour avoir une texture, un rendu de matière ainsi qu’une fluidité proches du drapé.

Le premier prix de ce concours lui a été attribué le 12 Juillet 2016, pour la présentation de l'œuvre Le corps sait, modèle La précieuse. Cette œuvre primée est désormais exposée, de manière permanente, à l’Hôtel de Ville de Limoges (87).

 

La porcelaine, un matériau exigeant requérant un savoir-faire d’exception

La porcelaine de Limoges est une matière extrêmement complexe à travailler. Elle exerce un retrait au séchage ainsi qu’une réduction à la cuisson (14%), ce qui entraine de forts risques de fissures pendant le travail et des déformations durant la cuisson. Tout le savoir-faire réside dans le fait d’anticiper ces contraintes et de trouver des solutions pour les parer.

 

Les projets de Laurence et sa technique singulière, dans le domaine de la création en porcelaine, présentent également un potentiel d’applications diverses dans l’univers muséal, mais aussi dans la décoration et la mode.

" Le corps sait " Modèle " LA PRECIEUSE "

1er prix du CONCOURS INTERNATIONAL de création en porcelaine 2015/2016 Ville de Limoges

En exposition permanente à la mairie de Limoges.